Les Conséquences de la masturbation!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Conséquences de la masturbation!!!

Message  doumatay le Sam 2 Juin - 5:42

Les Conséquences de la masturbation
Freud affirme que le sexe à travers sa fonction affective et spirituelle est le produit de l'union de l'homme et de la femme qui s'aiment et se complètent. C'est pourquoi il appelle la masturbation le vice solitaire (parce que le/la partenaire n'existe qu'en imagination). Dans ce cas, l'épuisement est double parce qu’il est à la fois sexuel et cérébral. Cette image de la femme restera impregnée dans le subconscient de l’homme et réapparaitra pendant un rêve en provoquant une éjaculation involontaire ou pollution nocturne. Plus les jeunes se masturbent plus ils souffriront de pollution.

La température externe du corps humain est de 37 degrés et l’interne est de 38. Avec la masturbation, elle augmente. Quand un jeune homme termine de se masturber, il se produit un effet d’absorbsion par la verge. La vésicule séminale essaye de se remplir à nouveau de sperme provenant des testicules mais cela ne se produit pas car elles sont vides. De plus il est plus facile d’absorber de l’air que du liquide et au travers du pénis passe de l’air humide qui passe par la vésicule séminale puis au systéme lymphatique arrivant au cerveau en produisant un choque thermique et des éspaces froid entre les neurones et les célules cérébrales. Tout ceci affecte la normalité cérébrale, nerveuse et physique. En rapport avec l’air froid qu’absorbe le masturbateur, Samael Aun Weor, phylosophe, antropologue, ésothériste, sexologue et psychologue contemporain, afirme, dans son livre “didactique de l’auto-connaissance” au chapitre sexologie: “ C’est un crime contre nature que de se masturber. Aprés l’éjaculation le pénis effectue des mouvements péristaltiques (ces petites contractions que tout homme connais bien) ainsi le fallus absorbe de l’air froid qui va au cervaeu et affecte ses facultés. Un cerveau rempli d’air est un cerveau stupide à 100%. Il faut donc condamné la masturbation à 100%.

Le spermatozoide contient de l'ADN qui est porteur du code génétique héréditaire et détermine le sexe des individus; l'ARN quant à elle est composée d'enzymes, de protéines, de glucosides, de lécithine, de calcium, de phosphore, de sels biologiques, de téstostérone, etc. A chaque masturbation, tous ces composants sont expulsés du corps. Chez l'adolescent cela entraine des conséquenses, comme un développement anormal, par manque de ces substance ou énergie.

La masturbation expulse le calcium du corps provoquant des douleurs oseuses et de la fatigue au niveau des jambes. Une osature solide est signe de virilité. La moelle oseuse crée les globules rouges, les plaquettes etc… Le masturbateur ne permettant pas un bon développement de la moelle se provoque des troubles pour toute sa vie. Si le phosphore vient à manquer, dût à la masturbation, des troubles nerveux et des tremblements s'en suivent. Avec la masturbation la lécithine s'épuise à son tour et engendre la neurasténie, épuisements nerveux, et le masturbateur tombe d’un état de léthargie.

doumatay
Petite section
Petite section

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 02/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum